furomaju

furomaju

2017年2月21日火曜日

Journal - 日記 ④



 

 

 

 
 
Toujours en japonais-français, écrit les yeux fermés, de la main gauche, avec des feutres, de l'encre, n'importe quoi, tout ce que j'ai sous la main

Lascaux en emojis - 絵文字ラスコー

 

Note sur Children Solve Problems

Les idées en apparence les plus aberrantes ont toujours eu ma préférence. Des inventions et propositions d'Aphonse Allais au pianocktail de Boris Vian, en passant par voiture-maison  de l'excellent Microbe et Gasoil (Michel Gondry), j'aime le fantasque, le non-homologué... "L'imaginaire tend à devenir réel", écrit André Breton dans le Le Revolver à cheveux blancs, et je suis convaincu qu'il a raison. Pourtant, il constate aussi que bien souvent, au début de l'âge adulte, l'imagination disparaît, et ce définitivement. Là encore, la lecture récente du livre d'Edward De Bono Children Solve Problems, un charmant petit livre plein de dessins et d'idées, m'en a persuadé. À côté de l'imagination sans limite des enfants, que le monde des adultes paraît gris et étriqué (et ennuyeux) ! 


 

J'ai acheté ce livre complètement par hasard, séduit par le titre et les dessins. L'auteur m'était alors inconnu. Après une recherche, j'ai su que De Bono (rien à voir avec le groupe U2, ni avec le manga  Bonobono), spécialiste en sciences cognitives, avait théorisé la "pensée latérale" et mis au point la "méthode des six chapeaux" pour permettre à des idées nouvelles d'être exprimées. Sans connaître le type plus que ça, j'ai l'impression qu'il a écrit 80 fois le même livre et qu'il se la raconte un peu. Je vais en faire abstraction. Dans le livre qui nous intéresse (pas le plus connu de son auteur), De Bono a demandé à des enfants de dessiner une solution à des problèmes tels que :


faire cesser un chat et un chien de se battre
peser un éléphant
construire rapidement une maison
construire une machine amusante
faire le design et penser l'équipement d'une fusée spatiale
imaginer un vélo pour facteur
empêcher les mauvaises personnes de nuire
inventer une machine à sommeil
améliorer le corps humain

Les solutions proposées se révèlent souvent drôles et pleines de fantaisie. Elles montrent la pensée des enfants, à qui l'auteur rend hommage sans condescendance dans les notes et commentaires qui figurent sous chaque dessin. Un enfant prend manifestement du plaisir à penser, et se sert avec ingéniosité du matériau limité (savoir, expérience) dont il dispose. Voici quelques-uns des dessins qui m'ont plu :

    

    

    

  
    

   


Chaque problème sollicite un domaine particulier : la politique (le chien et le chat), le jugement moral, la technique, le traitement d'un problème éloigné des considérations personnelles, etc. À la fin de chaque chapitre, l'auteur propose une courte synthèse revenant sur les variétés des approches, leurs soubassements psychologiques, les jugements implicites, l'atmosphère générale...

Si les idées semblent souvent impossible à réaliser, dénuées de pragmatisme (encore que... et cette absence de pragmatisme peut donner naissance à d'autres idées elles parfaitement concrètes, c'est le principe même de la pensée latérale), l'aisance et le foisonnement de l'imagination peuvent rendre envieux bien des adultes, en particulier ceux pour qui être créatif, sortir des poncifs, est une nécessité. C'est mon cas, lorsque je pratique l'improvisation musicale avec mon groupe. Les deux écueils d'une jam session sont l'excès d'homogénéité (chacun recyclant des vieilles recettes, brodant sur ce qu'il sait faire) ou bien le chaos total. Difficile de trouver des solutions non-conventionnelles, de mettre son vieux surmoi entre parenthèses. L'intérêt d'un tel livre est qu'il inspire, et incite à faire preuve d'imagination, quitte à balancer des trucs un peu déments ou aberrants. Après avoir savouré le charme incongru des dessins et apprécié la pertinence des textes, on peut mettre le message du livre en pratique. 

Pour De Bono, "chaque dessin est un laboratoire dans lequel étudier". L'enfant peut être un penseur novateur et brillant. Dans Le peintre de la vie moderne, Baudelaire affirmait : "le génie n'est que l'enfance retrouvée à volonté". La citation est souvent écorchée, le "ne... que" n'y figure plus, pourtant, en l'employant, Baudelaire semble nous dire : c'est aussi simple que cela ! L'éducation, malheureusement, est souvent synonyme de détérioration. Elle met l'accent sur le respect des règles, souvent rigides. Penser vraiment devient dispensable, voire déconseillé ; c'est l'orthodoxie qui est valorisée. Gare aux idées atypiques qui oseraient s'aventurer dans une dissertation ! D'années en années, la masse de connaissances à assimiler s'accroît ; l'imagination décroît, de même que l'aptitude au jeu. À cela s'ajoute la crainte du jugement d'autrui, le pragmatisme, la peur de l'échec, les inhibitions et autres blocages... bien sûr, j'exagère mais tout de même, l'école c'est quand même la plupart du temps une catastrophe, le grand équarrissage pour tous... Sans parler du nombre croissant de crétins diplômés néo-cons, pro-Trump, soraliens tout pétés, têtes de mort fans de Dieudonné, de Chouard, de Zemmour, anars de droite rancis, dyonisiaques maffesoliens, badiousiens décomposés, épigones de Murray à tête de raie, tristes sires lâches et racistes, poutino-mélenchonistes : au secours. Les "humanités" ne produisent pas toujours les effets escomptés, et ce n'est rien de le dire... 

Bref, l'éducastration ne rend pas que des services. L'improvisation créatrice (la vie) prend un sacré coup dans les ratiches. Alors tant pis si l'auteur est un crypto-boloss voulant stopper le conflit israélo-palestinien à grand renfort de Marmite (!!) (lire https://www.theguardian.com/books/2000/jul/19/society), tant pis si son approche uniquement centrée sur la créativité s'avère limitée, j'ai aimé cette plongée dans les eaux vives de l'imagination enfantine. 

Références : Edward De Bono, Children solve problems, Penguin Books, 1972 (anglais).




2016年12月29日木曜日

2016年12月24日土曜日

おせち料理モザイク - mosaïque Osechi


  

 

La cuisine Osechi est la cuisine traditionnelle du Nouvel An au Japon : 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Osechi
 

2016年11月1日火曜日

Stations des lignes Chuo, Sobu, Yokohama et Joban, en français

Traduction en français des stations des lignes Chuo, Sobu, Yokohama, Joban.
中央線と総武線と横浜線と常磐線、フランス語で。



Ligne Chuo 中央線

 

La capitale de l'est - Tokyo 東京
La rizière aux dieux - Kanda 神田
L'eau de l'honorable thé -  Ochanomizu お茶の水
Le pont de l'eau courante - Suidobashi 水道橋
Le pont du repas dans la rizière - Iidabashi 飯田橋
La vallée dans la cité - Ichigaya 市ヶ谷
Les quatre vallées - Yotsuya 四ッ谷
La ville de la foi épaisse - Shinanomachi 信濃町
Mille vallées envoyées par cheval - Sendagaya 千駄ヶ谷
Les arbres remplacés remplacés - Yoyogi 代々木
Les nouveaux logements - Shinjuku 新宿
Au joli postérieur - Okubo 大久保
Dans le champ à l'est - Higashi-nakano 東中野
Dans le champ - Nakano 中野
Le temple du yen cher - Koenji 高円寺
La vallée de l'assistant flagorné - Asagaya 阿佐ヶ谷
Le jonc de la dépression - Ogikubo 荻窪
À l'ouest du jonc de la dépression - Nishi-ogikubo 西荻窪
Le temple de la joie de bon augure - Kichijoji 吉祥寺
Trois faucons - Mitaka 三鷹
Moustach'y fait pas chaud - Musashi-sakai 武蔵境
À l'est des piécettes dans le puits - Higashi-koganei 東小金井
Moustach'y met des piécettes dans le puits - Musashi-koganei 武蔵小金井
Le temple des morceaux de pays - Kokubunji 国分寺
À l'ouest du temple des morceaux de pays - Nishi-kokubunji 西国分寺
Le pays tient debout - Kunitachi 国立
La rivière tient debout - Tachikawa 立川
Le champ du soleil - Hino 日野
Excellente rizière - Toyoda 豊田
Prince Huit - Hachioji 八王子
Prince Huit à l'ouest - Nishi-hachioji 西八王子
La grande queue - Takao 高尾




Ligne Sobu 総武線

 

Mille-feuille - Chiba 千葉
À l'ouest du mille-feuille - Nishichiba 西千葉
Le plant de riz poilu - Inage 稲毛
La nouvelle inspection de la rivière visible - Shinkemigawa 新検見川
Allonger sa guirlande - Makuhari 幕張
Allonger sa guirlande chez soi - Makuharihongo 幕張本郷
Le port de la rizière marécageuse - Tsudanuma 津田沼
À l'est du pont flottant - Higashifunabashi 東船橋
Le pont flottant - Funabashi 船橋
À l'ouest du pont flottant - Nishifunabashi 西船橋
Au-dessous de tout, au coeur de la montagne -  Shimosanakayama 下総中山 
L'origine des huit étendards - Motoyawata 本八幡
La rivière urbaine - Ichikawa 市川
Le petit rocher - Koiwa 小岩
Le nouveau petit rocher - Shinkoiwa 新小岩
Le puits de paix - Hirai 平井
L'entrée des tortues - Kameido 亀戸
La ville en fil de belle robe - Kinshicho 錦糸町
Les deux pays - Ryogoku 両国
Le pont de la mauvaise herbe frivole - Asakusabashi 浅草橋
La plaine des feuilles d'automne - Akihabara 秋葉原
L'eau du thé - Ochanomizu お茶の水
Le pont de la conduite d'eau - Suidobashi 水道橋
Le pont de la rizière au riz bouilli - Iidabashi 飯田橋
La vallée urbaine - Ichigaya 市ケ谷
Les quatre vallées - Yotsuya 四ツ谷
La ville de la foi épaisse - Shinanomachi 信濃町
Mille vallées qui ne servent à rien - Sendagaya 千駄ケ谷
Les arbres remplacés remplacés - Yoyogi 代々木
Les nouveaux logements - Shinjuku 新宿
Au joli postérieur - Okubo 大久保
Dans le champ à l'est - Higashinakano 東中野
Dans le champ - Nakano 中野
Le temple de l'argent qui coûte cher - Koenji 高円寺
La vallée de l'assistant flagorné - Asagaya 阿佐ヶ谷
Le jonc s'enfonce - Ogikubo 荻窪
À l'ouest, le jonc s'enfonce - Nishiogikubo 西荻窪
Le temple de la joie de bon augure - Kichijoji 吉祥寺
Trois faucons - Mitaka 三鷹



Ligne Yokohama 横浜線

 

À l'est de la rivière des dieux quoi - Higashi-Kanagawa 東神奈川
La grosse bouche - Oguchi 大口
Nom d'un chrysanthème ! - Kikuna 菊名
Le nouveau rivage latéral - Shinyokohama 新横浜
Le petit bureau - Kozukue 小机
Vivre avec un canard - Kamoi 鴨居
En pleine montagne - Nakayama 中山
Le marché c'est le dix - Tokaichiba 十日市場
Le long bac de la rizière - Nagatsuda 長津田
Devenir torrent - Naruse 成瀬
La rizière-ville - Machida 町田
Les vieux abysses - Kobuchi 古淵
Aux environs des abysses rustiques - Fuchinobe 淵野辺
Ça craint - Yabe 矢部
On dirait une imitation de pré - Sagamihara 相模原
L'origine du pont - Hashimoto 橋本
On dirait un pré - Aihara 相原
Le champ du sud de Prince Huit - Hachiojiminamino 八王子みなみ野
L'entrepôt en 2D - Katakura 片倉
Prince Huit - Hachioji 八王子




Ligne Joban 常磐線


 

日暮里 - Nippori - Le village du soleil couchant
三河島 - Mikawashima - L'île aux trois rivières 
南千住 - Minamisenju - Au sud des mille résidences
北千住 - Kitasenju - Au nord des mille résidences
綾瀬 - Ayase - Le design des torrents
亀有 - Kameari - Il y a des tortues
金町 - Kanamachi - La ville en or
松戸 - Matsudo - La porte des pins
北松戸 - Kitamatsudo - Au nord de la porte des pins
馬橋 - Manashi - Le pont aux chevaux
新松戸 Shinmatsudo - La nouvelle porte des pins 
北小金 - Kitakogane - Au nord de la caillasse
南柏 - Minamikashiwa - Au sud du chêne 
柏 - Kashiwa - Le chêne 
北柏 - Kitakashiwa - Au nord du chêne 
我孫子 - Abiko - Les enfants et les petits-enfants égoïstes 
天王台 - Tennodai - Le socle du roi des cieux
取手 - Toride - La main prise